Voix Libres asbl

Éducation et formation des enfants les plus défavorisés de Bolivie qui vivent dans les prisons, les rues, les dépôts d'ordures et éradication du travail des enfants dans les mines de Potosi.

Suivi par Donorinfo depuis: 
2005

23, avenue Jeanne, Bte 6
1050
Bruxelles
02/ 673 88 75

Objectifs

En 1993 à Genève, Marianne Sébastien fonda Voix Libres, une organisation apolitique et non confessionnelle qui tente d'assurer de meilleures conditions de vie à des enfants et leur famille confrontés à des situations d'extrême misère en Bolivie. L'objectif majeur de Voix Libres est d'éradiquer l'utilisation d'enfants dans les mines et de les envoyer à l'école.

Activités

Voix Libres s'occupe essentiellement de l'éducation et de la formation d'enfants et d'adultes. L'asbl octroie des prêts dans le cadre de micro-crédits. Les familles aidées sont celles qui vivent dans les rues ou sur les décharges publiques, les (ex-) détenus, les femmes et jeunes filles battues ou abusées, les enfants qui travaillent dans les mines.

  • Enseignement - Formation: L'association procure aux adultes comme aux enfants la possibilité d'aller à l'école dans le but d'obtenir un diplôme. Elle établit des structures pour l'éducation et met des fonds à disposition pour le micro-crédit. Une fois éduqués, les enfants devront être en mesure d'assurer la coordination des différents projets. La continuité de ces projets est d'autant mieux assurée qu'ils connaissent très bien les différentes communautés et leurs problèmes. En 2014, 35 000 enfants ont été scolarisés.

  • Micro-crédits : Des prêts sans intérêts sont consentis sous forme de micro-crédits. Cet argent est en général utilisé pour accéder à la formation ou pour fonder de petites entreprises. Les sommes remboursées servent à alimenter de nouveaux prêts. Elles peuvent servir à créer des ateliers d'artisanat, des boulangeries, des petites entreprises, ... 

  • Éradication du travail des enfants dans les mines de Potosi: Il faut empêcher que de jeunes enfants ne soient forcés de travailler dans les mines pour subvenir aux besoins de base de leur famille. L'association organise à cet effet des campagnes et procure des fonds en vue de pourvoir à leur éducation. 

  • Approvisionnement en nourriture: L'agriculture n'est pas aisée à 3 000 mètres d'altitude dans les Andes et il s'agit d'aider les paysans. Deux problèmes se posent: le manque d'eau et de chaleur. Améliorer l'agriculture est essentiel pour pouvoir contenir l'exode rural et donner aux paysans de meilleurs revenus. 

  • Soins de santé et autres infrastructures: Les soins de santé sont une priorité en Bolivie où la mortalité infantile et le nombre de décès en couches sont élevés. Des médecins travaillent pour l'association qui fournit aussi des infrastructures pour les soins de base spécialement dans les quartiers défavorisés (orphelinats, ateliers, maisons d'accueil).

  • Ouverture du Centre de jour "La Casa Marianna": créé pour accueillir 200 enfants du bidonville El Abra près de Cochabamba. L'objectif général du projet est d'accueillir les enfants après l'école. Ils recevront un repas chaud et bénéficieront d'un appui scolaire, d'ateliers d'expression... Leurs parents recevront une formation à l'autonomie et la non-violence en ayant accès aux micro-crédits, aux soins médicaux et à un appui juridique.

  • Construction de "La cité de la Bonté", une utopie incarnée près de Cochabamba en Bolivie: centre de formation "aux bons traitements " où les plus maltraités seront protégés et deviendront responsables et autonomes. Jardin potager bio pour leur autonomie alimentaire, construction d'un poulailler, d'une boulangerie.

Besoins concrets 2017-2019

Soutien financier pour:

  • la construction de la "Cité de la Bonté" : Poulailler: 2.212€ - Boulangerie 4.800€ - La Place Centrale: 5.030€

  • la construction des "walipinas", les serres semi-souterraines installées à côté des écoles à Potosi.

Volontaires en Belgique:

  • Aide pour transporter et vendre notre artisanat sur nos différents salons : Bruxelles, Liège, Namur, Arlon, La Louvière)
  • Animation, information, sensibilisation
  • Récolte de fonds : trouver de nouveaux parrains, donateurs.

Besoins en matériel:

  • Autre: tringles pour pendre les ponchos et les étoles - Eclairages pour les stands (spots, petites lampes).

Fiche établie par Donorinfo - dernière modification : 29/06/2017